Lenticulaire | Impression 3D – Technique

Effets et documents

DOCUMENTS A NOUS FOURNIR POUR REALISER UN FICHIER EN LENTICULAIRE

Les 2 principaux effets lenticulaires sont :

• LE FLIP (changement d’image)
• LE RELIEF appelé effet 3D (donne une impression de profondeur) Ces 2 effets n’ont pas les mêmes exigences en terme de préparation d’images.
Voici ce que nous demandons pour réaliser l’un ou l’autre de ces effets :
Dans tous les cas il est préférable de nous envoyer par mail votre projet en basse résolution dans un format d’image standard ( PDF, JPG, GIF, …..) pour que nous puissions vous orienter dans un choix de composition, compte tenu des contraintes du procédé lenticulaire.
Votre maquette doit être à taille réelle, en haute résolution à 300 dpi au format final et en mode CMJN. Nous fournir dans tous les cas la meilleure résolution en votre possession.

Pour le FLIP (passage d'une image à une autre en inclinant le visuel)

MORPHING ou ANIMATION
N’importe quel format d’image convient, un seul impératif: une haute résolution à 300 dpi (JPEG, GIF, PDF, AI, EPS, PSD, TIFF, …).

Pour le RELIEF ou effet 3D

Les formats d’images nécessaires à une réalisation 3D doivent être des formats gérant la notion de « couches » ou de « calques » comme le format PHOTOSHOP (extension : PSD) ou ILLUSTRATOR ( extension : AI ou EPS Illustrator ) par exemple. Les différents plans doivent correspondre à un calque sur le logiciel Photoshop. L’effet de profondeur est marqué par une hiérarchie de plans que vous déterminerez ou que la composition de votre image dictera naturellement.

Nous vous suggèrerons dans certains cas des modifications dans votre composition car l’image lenticulaire est sujette à des contraintes techniques qui ne peuvent pas entièrement laisser libre cours à notre imagination.

Toutes les parties cachées derrière un plan, doivent être reconstituées, s’il y a eu un détourage. Par exemple si vous détourez un personnage d’un paysage sur une photo, ce personnage se retrouvera sur un calque Photoshop et le paysage derrière sur un autre calque. Le « vide » que laissera le détourage dans le paysage devra être reconstitué en se projetant sur ce qui est censé exister derrière notre personnage.

Certaines contraintes sont communes aux deux effets, notamment la taille des caractères de certains titres ou mentions légales par exemple. Le corps ou la finesse de certaines polices risquent de causer des problèmes de lisibilité.

Dans tous les cas nous sommes là pour vous conseiller et vous indiquer ce qu’il est possible de faire ou non et surtout de maximiser l’impact visuel qu’aura votre projet.